©2019 · Built with love by Switch on to digital .  

VIETNAM

Hà Giang – Dong Van – Meo Vac

La province d’Ha Giang est pour sûre l’une des merveilles de ce monde.

C’est ici que nous avons sans doute admiré les plus beaux paysages d’Indochine. Montagnes, Formation Karstique qui ont laissé place à des forêts et parcs de pierre,

Rizières en terrasses, plantations de thé et villages perchés haut dans les nuages, des terres exaltantes et pittoresque pour les amateurs d’activités en plein air.

La région est prisée par les avides de sensations qui viennent y découvrir les plus belles routes du pays sur leur deux-roues.

Au passage, vous aurez l’occasion d »apprécier l’hospitalité des nombreuses minorités ethniques établies dans cette région depuis de nombreuses années. Celles ci pourront vous faire découvrir un fragment de leur culture.

Ba Be National Park  –
Cao Bằng & Ban Gioc Waterfall

Le parc national de Ba Be est une savante combinaison de montagnes, lacs d’eau douce, roches calcaires, grottes, rivières et forêts réunis ici pour assurer le bon plaisir de la faune et la flore qui y séjourne.

Ce parc de 10048 hectares regroupe 553 espèces d’animaux. Parmi eux: mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons. Le lac Ba Be est le plus grand lac d’eau douce du Vietnam. Il s’étend sur 450 hectares et abrite plus de 100 types de poissons différents. Autant de critères qui ont permis au Parc National de Ba Be d’être classé parmi les jardins patrimoniaux de l’ASEAN.

C’est un lieu propice aux amateurs de trekking ou de ballades à vélo. Vous pourrez également profiter du lac pour faire une ballade en kayak et voir de plus près les grottes et karsts  sur la rivière Nang.

À seulement 30 km de la Chine, Cao Bằng est une porte d’entrée facile vers les villages de minorités ethniques. On y aperçoit les fameux pics karstiques du nord du pays entre lacs, rivières, grottes et rizières.

Profitez de votre passage dans la région pour rencontrer les ethnies minoritaires qui y demeurent. Ici, on est loin des destinations touristiques et les peuples Hmong, Dao et Tay sur place ont conservé toute l’authenticité et la générosité propre à ces groupements ethniques dans le nord du pays. Vous pourrez avec eux experimenter la cuisine locale et goûter aux spécialités de la région : viandes et poissons, barbecue, de nombreux légumes, dumplings, bamboo, piments, etc.

Les chutes d’eaux de Ban Giok sont les plus larges du pays. Elles s’étendent sur 300m de large et 30m de haut. Elles promettent un spectacle époustouflant a tout ceux qui auront la chance de passer dans la région. Si vous souhaitez les observer à leur apogée, il est conseillé de s’y rendre de Mai à Septembre lorsque les pluies sont présentes par intermittence dans le nord du pays.

Sapa – Villages et marchés environnants

Haut dans les montagnes du Nord-Ouest du Vietnam, Sapa abrite un certain nombre de communautés ethniques minoritaires. Ces communautés sont spécialisées dans diverses artisanats avec pour principaux métiers le tissage à la main et le travail du bois.

Les voyageurs s’y arrêtent pour tenter l’experience de séjourner chez l’habitant et vivre ainsi des instants authentiques et uniques dans les familles Hmong, Dao, Dzay, Tay ou bien Xza Pho qui sont les ethnies minoritaires principales de la région.

Ic, les promenades à pied sont d’un réel enchantement. Vous passerez par les villages typiques de ces ethnies entre montagnes, vallées, rivières et diverses plantations : rizières, mais, piments, gingembre, aubergine, courge, herbes aromatiques, etc. Après avoir observé avec attention le rapport qu’ont ces villageois avec la nature, vous apprécier comme il se doit les repas si généreux et savoureux proposés à la table de ces charmantes familles.

Un grand nombre de trek et de ballades à vélo ou en moto sont disponibles autour de Sapa. les environs offrent des vues spectaculaires sur les rizières en terrasses. Les excursions dans les marchés aux alentours ou aux diverses chutes d’eaux et point d’observation de la région vous divertiront tout au long de votre séjour. 

Vous aurez également l’opportunité de gravir la montagne Fansipan, le plus haut sommet de l’Asie du Sud-Est.

L’hiver, le brouillard s’installe et Sapa devient une retraite romantique, enveloppée de brume, parfaite pour les nuits autour de la cheminée.

Mai Châu – Pù Luông Nature Reserve

Mai Châu est la capitale de la région montagneuse de la province de Hòa Bin situé à 130 km au Sud Ouest d’Hanoi. Placée là, entre montagnes, rizières et forêts, elle interpelle les voyageurs surpris de voir la hauteur de ses maisons sur pilotis.

Les montagnes verdoyantes qui entourent la vallée et ses villages ethniques attirent de nombreux visiteurs chaque année. Faire du vélo ou de la randonnée en passant par les villages entre les rizières et diverses cultures à la rencontre des ethnies locales est l’activité principale. La région abrite plusieurs ethnies minoritaires dont les White et Black Thai, Viet, Hoa, Zao, Hmong ou encore Muong.

La réserve naturelle de Pu Luong est décorée de paysages calcaires d’une beauté étonnante. Elle s’étend de Mai Chau au nord jusqu’au parc national de Cuc Phuong au sud sur une surface de 176km².

On y observe des montagnes calcaires couvertes de forêts de bamboo particulièrement denses entourées de magnifiques rizières en vallées comme en terrasses. Les trois quarts de la réserve sont couverts de forêt tropicale. Des paysages à perte de vue disposés avec beaucoup d’harmonie dans l’un des nombreux coins de paradis du pays.

Pu Luong est un habitat préservé pour le plus grand bonheur des ethnies minauritaires Muong et Thai qui vivent sur ces terres. Vous pourrez ici comme dans beaucoup de région du Nord profiter de l’amabilité et de l’accueil de ces villageois au grand coeur.

Hanoi

Mille ans d’histoire marquent les rues d’ Hanoi,la capitale aux multiples influences. 

Une ville qui a sut embrasser la modernité tout en respectant fièrement les traditions séculaires. Ici, traditionnel et le moderne entrent en collision chaques jours dans un vacarme étourdissant où chacun semble toujours trouver sa place.

Ne manquez pas de découvrir l’animation des rues mouvementées de la capitale : un chaos organisé sur les routes,une scène artistique contemporaine florissante et un style architectural  empreint du colonialisme français, de l’époque impériale chinoise et des inspirations vietnamiennes.

Nombreuses sont les distractions à Hanoi :

D’ordre culturel en passant par les monuments, temples, pagodes et musées de la ville pour en connaître un peu plus sur l’histoire du pays et apprécier les mouvements qui ont influencé l’architecture de la ville.

Laissez vous porter par un circuit gastronomique et prenez le temps de goûter les nombreux mets disponible dans la capitale. Ici une infinité d’options  s’offrent à vous. De quoi satisfaire tout à chacun et de surcroît à bon marché.

Détendez vous un instant en terrasse dans un café pour goûter aux spécialités d’ un pays maître dans la culture de café.

Enfin, pour les amateurs de shopping, bon nombres de marchés, échoppes, boutiques et centres commerciaux vous sont ouverts.

Ninh Binh et sa province

Ninh Binh est une destination de plus en plus populaire dans le nord du Vietnam. Celle-ci est dotée de plusieurs attraits.

Tout d’abord, elle regorge de paysages naturels spectaculaires. Les Karsts de calcaire imposant déposés ici entre montagnes, rizières, forêts et grottes font de cette province une destination préférentielle pour les ballades à pied, à vélo ou en pirogue.

Première Capitale Impériale du Vietnam, la province de Ninh Binh compte bon nombres de pagodes.

A 8km de Ninh Binh, Hoa Lu, construite entre 968 et 1010, capitale vietnamienne à trois reprises dans son histoire conserve des traces de son passé impérial. Elle renferme de nombreux sites touristiques, dont Bai Dinh qui est la plus grande pagode de tout le Vietnam, mais aussi la vallée du Soleil, la pagode de Bich Dong, le temple du roi Le Dai Hanh ou celui du roi Dinh Tien Hoang.

Toujours à quelques km de Ninh Binh, Tam Coc surnommé « La baie d’Halong Terrestre » où vous pourrez vous laisser porter par les locaux sur leurs pirogues  entre rizière et karsts et profiter du spectacle.

Non loin, à Trang An, ballades en pirogues, grottes, et pagodes sont au programme toujours dans un cadre exceptionnel.

Enfin , la reserve naturelle de Vang Long offre 3.000 hectares de faune et de flore diversifiées (457 espèces de plantes et 39 espèces d’animaux).

Halong Bay – Lan Ha Bay – Bai tu Long Bay

Point culminant de tout voyage au Vietnam, la baie d’Ha Long, reconnue comme l’une des sept merveilles naturelles du monde dresse un tableau fabuleux sur la côté du Vietnam.

Un mystique paysage composé d’îlots et formations calcaires karstiques immergées, s’élevant en piliers tapissés de forêt tropical. Ces îlots présentent une variété d’éléments d’érosion côtière tels des arches et des grottes laissant place à un paysage grandiose particulièrement propice aux lever et coucher de soleil.

Partez donc à l’aventure à bord de l’une des nombreuses croisières. Encore une fois, chacun y trouvera son compte, des croisières de luxes aux excursions en kayak, il y en a pour tous les goûts et chacun entrera dans son budget.

De nombreux itinéraires peuvent être réalisés, vous comprendrez de suite qu’il faudrait un moment pour pouvoir apprécier l’intégralité de la baie.

En effet, celle ci s’étend sur 120km de côté et compte près de 2000 ilôts karstiques.  En effet outre Halong Bay, sur la côte à quelques kilomètres de là, on peut observer des paysages tout autant spectaculaires comme à Bai Tu Long Bay ou encore à Lan Ha Bay.

Pour ceux qui ont le mal de mer, Vous pourrez vous relaxer sur la terre ferme sur l’Ile de Cat Ba afin d’apprécier sa reserve naturelle et ses plages.

Hà Giang – Dong Van – Meo Vac

La province d’Ha Giang est pour sûre l’une des merveilles de ce monde.

C’est ici que nous avons sans doute admiré les plus beaux paysages d’Indochine. Montagnes, Formation Karstique qui ont laissé place à des forêts et parcs de pierre,

Rizières en terrasses, plantations de thé et villages perchés haut dans les nuages, des terres exaltantes et pittoresque pour les amateurs d’activités en plein air.

La région est prisée par les avides de sensations qui viennent y découvrir les plus belles routes du pays sur leur deux-roues.

Au passage, vous aurez l’occasion d »apprécier l’hospitalité des nombreuses minorités ethniques établies dans cette région depuis de nombreuses années. Celles ci pourront vous faire découvrir un fragment de leur culture.

Ba Be National Park  –
Cao Bằng & Ban Gioc Waterfall

Le parc national de Ba Be est une savante combinaison de montagnes, lacs d’eau douce, roches calcaires, grottes, rivières et forêts réunis ici pour assurer le bon plaisir de la faune et la flore qui y séjourne.

Ce parc de 10048 hectares regroupe 553 espèces d’animaux. Parmi eux: mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons. Le lac Ba Be est le plus grand lac d’eau douce du Vietnam. Il s’étend sur 450 hectares et abrite plus de 100 types de poissons différents. Autant de critères qui ont permis au Parc National de Ba Be d’être classé parmi les jardins patrimoniaux de l’ASEAN.

C’est un lieu propice aux amateurs de trekking ou de ballades à vélo. Vous pourrez également profiter du lac pour faire une ballade en kayak et voir de plus près les grottes et karsts  sur la rivière Nang.

À seulement 30 km de la Chine, Cao Bằng est une porte d’entrée facile vers les villages de minorités ethniques. On y aperçoit les fameux pics karstiques du nord du pays entre lacs, rivières, grottes et rizières.

Profitez de votre passage dans la région pour rencontrer les ethnies minoritaires qui y demeurent. Ici, on est loin des destinations touristiques et les peuples Hmong, Dao et Tay sur place ont conservé toute l’authenticité et la générosité propre à ces groupements ethniques dans le nord du pays. Vous pourrez avec eux experimenter la cuisine locale et goûter aux spécialités de la région : viandes et poissons, barbecue, de nombreux légumes, dumplings, bamboo, piments, etc.

Les chutes d’eaux de Ban Giok sont les plus larges du pays. Elles s’étendent sur 300m de large et 30m de haut. Elles promettent un spectacle époustouflant a tout ceux qui auront la chance de passer dans la région. Si vous souhaitez les observer à leur apogée, il est conseillé de s’y rendre de Mai à Septembre lorsque les pluies sont présentes par intermittence dans le nord du pays.

Sapa – Villages et marchés environnants

Haut dans les montagnes du Nord-Ouest du Vietnam, Sapa abrite un certain nombre de communautés ethniques minoritaires. Ces communautés sont spécialisées dans diverses artisanats avec pour principaux métiers le tissage à la main et le travail du bois.

Les voyageurs s’y arrêtent pour tenter l’experience de séjourner chez l’habitant et vivre ainsi des instants authentiques et uniques dans les familles Hmong, Dao, Dzay, Tay ou bien Xza Pho qui sont les ethnies minoritaires principales de la région.

Ic, les promenades à pied sont d’un réel enchantement. Vous passerez par les villages typiques de ces ethnies entre montagnes, vallées, rivières et diverses plantations : rizières, mais, piments, gingembre, aubergine, courge, herbes aromatiques, etc. Après avoir observé avec attention le rapport qu’ont ces villageois avec la nature, vous apprécier comme il se doit les repas si généreux et savoureux proposés à la table de ces charmantes familles.

Un grand nombre de trek et de ballades à vélo ou en moto sont disponibles autour de Sapa. les environs offrent des vues spectaculaires sur les rizières en terrasses. Les excursions dans les marchés aux alentours ou aux diverses chutes d’eaux et point d’observation de la région vous divertiront tout au long de votre séjour. 

Vous aurez également l’opportunité de gravir la montagne Fansipan, le plus haut sommet de l’Asie du Sud-Est.

L’hiver, le brouillard s’installe et Sapa devient une retraite romantique, enveloppée de brume, parfaite pour les nuits autour de la cheminée.

Mai Châu – Pù Luông Nature Reserve

Mai Châu est la capitale de la région montagneuse de la province de Hòa Bin situé à 130 km au Sud Ouest d’Hanoi. Placée là, entre montagnes, rizières et forêts, elle interpelle les voyageurs surpris de voir la hauteur de ses maisons sur pilotis.

Les montagnes verdoyantes qui entourent la vallée et ses villages ethniques attirent de nombreux visiteurs chaque année. Faire du vélo ou de la randonnée en passant par les villages entre les rizières et diverses cultures à la rencontre des ethnies locales est l’activité principale. La région abrite plusieurs ethnies minoritaires dont les White et Black Thai, Viet, Hoa, Zao, Hmong ou encore Muong.

La réserve naturelle de Pu Luong est décorée de paysages calcaires d’une beauté étonnante. Elle s’étend de Mai Chau au nord jusqu’au parc national de Cuc Phuong au sud sur une surface de 176km².

On y observe des montagnes calcaires couvertes de forêts de bamboo particulièrement denses entourées de magnifiques rizières en vallées comme en terrasses. Les trois quarts de la réserve sont couverts de forêt tropicale. Des paysages à perte de vue disposés avec beaucoup d’harmonie dans l’un des nombreux coins de paradis du pays.

Pu Luong est un habitat préservé pour le plus grand bonheur des ethnies minauritaires Muong et Thai qui vivent sur ces terres. Vous pourrez ici comme dans beaucoup de région du Nord profiter de l’amabilité et de l’accueil de ces villageois au grand coeur.

Hanoi

Mille ans d’histoire marquent les rues d’ Hanoi,la capitale aux multiples influences. 

Une ville qui a sut embrasser la modernité tout en respectant fièrement les traditions séculaires. Ici, traditionnel et le moderne entrent en collision chaques jours dans un vacarme étourdissant où chacun semble toujours trouver sa place.

Ne manquez pas de découvrir l’animation des rues mouvementées de la capitale : un chaos organisé sur les routes,une scène artistique contemporaine florissante et un style architectural  empreint du colonialisme français, de l’époque impériale chinoise et des inspirations vietnamiennes.

Nombreuses sont les distractions à Hanoi :

D’ordre culturel en passant par les monuments, temples, pagodes et musées de la ville pour en connaître un peu plus sur l’histoire du pays et apprécier les mouvements qui ont influencé l’architecture de la ville.

Laissez vous porter par un circuit gastronomique et prenez le temps de goûter les nombreux mets disponible dans la capitale. Ici une infinité d’options  s’offrent à vous. De quoi satisfaire tout à chacun et de surcroît à bon marché.

Détendez vous un instant en terrasse dans un café pour goûter aux spécialités d’ un pays maître dans la culture de café.

Enfin, pour les amateurs de shopping, bon nombres de marchés, échoppes, boutiques et centres commerciaux vous sont ouverts.

Ninh Binh et sa province

Ninh Binh est une destination de plus en plus populaire dans le nord du Vietnam. Celle-ci est dotée de plusieurs attraits.

Tout d’abord, elle regorge de paysages naturels spectaculaires. Les Karsts de calcaire imposant déposés ici entre montagnes, rizières, forêts et grottes font de cette province une destination préférentielle pour les ballades à pied, à vélo ou en pirogue.

Première Capitale Impériale du Vietnam, la province de Ninh Binh compte bon nombres de pagodes.

A 8km de Ninh Binh, Hoa Lu, construite entre 968 et 1010, capitale vietnamienne à trois reprises dans son histoire conserve des traces de son passé impérial. Elle renferme de nombreux sites touristiques, dont Bai Dinh qui est la plus grande pagode de tout le Vietnam, mais aussi la vallée du Soleil, la pagode de Bich Dong, le temple du roi Le Dai Hanh ou celui du roi Dinh Tien Hoang.

Toujours à quelques km de Ninh Binh, Tam Coc surnommé « La baie d’Halong Terrestre » où vous pourrez vous laisser porter par les locaux sur leurs pirogues  entre rizière et karsts et profiter du spectacle.

Non loin, à Trang An, ballades en pirogues, grottes, et pagodes sont au programme toujours dans un cadre exceptionnel.

Enfin , la reserve naturelle de Vang Long offre 3.000 hectares de faune et de flore diversifiées (457 espèces de plantes et 39 espèces d’animaux).

Halong Bay – Lan Ha Bay – Bai tu Long Bay

Point culminant de tout voyage au Vietnam, la baie d’Ha Long, reconnue comme l’une des sept merveilles naturelles du monde dresse un tableau fabuleux sur la côté du Vietnam.

Un mystique paysage composé d’îlots et formations calcaires karstiques immergées, s’élevant en piliers tapissés de forêt tropical. Ces îlots présentent une variété d’éléments d’érosion côtière tels des arches et des grottes laissant place à un paysage grandiose particulièrement propice aux lever et coucher de soleil.

Partez donc à l’aventure à bord de l’une des nombreuses croisières. Encore une fois, chacun y trouvera son compte, des croisières de luxes aux excursions en kayak, il y en a pour tous les goûts et chacun entrera dans son budget.

De nombreux itinéraires peuvent être réalisés, vous comprendrez de suite qu’il faudrait un moment pour pouvoir apprécier l’intégralité de la baie.

En effet, celle ci s’étend sur 120km de côté et compte près de 2000 ilôts karstiques.  En effet outre Halong Bay, sur la côte à quelques kilomètres de là, on peut observer des paysages tout autant spectaculaires comme à Bai Tu Long Bay ou encore à Lan Ha Bay.

Pour ceux qui ont le mal de mer, Vous pourrez vous relaxer sur la terre ferme sur l’Ile de Cat Ba afin d’apprécier sa reserve naturelle et ses plages.

Parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng

Le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng a été créé fin 2001 et fut classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2003. Il est limitrophe de la Réserve naturelle de Hin Namno au Laos et s’étend sur une superficie de 123 326 héctares

Considérée comme la plus ancienne grande région karstique d’Asie évoluant depuis environ 400 millions d’année, la reserve naturelle de Phong Nha-ké Bang comporte 104 km de grottes et de rivières souterraines. Parmi cet immense réseau, la grotte Hang Sơn Đông, plus vaste galerie souterraine au monde.

Elle loge également l’une des plus belle rivière souterraine de l’Asie du Sud-Est et abrite une grande diversité des écosystèmes. Une faune particulièrement conservée avec d’après  les rapports de l’UNESCO, plus de 800 espèces de vertébrés recensées, dont 154 mammifères, 117 reptiles, 58 amphibiens, 314 oiseaux et 170 poissons.

Il est clair que dans sa couverture forestière intacte, le bien possède un taux de biodiversité impressionnant. De quoi promettre de belles découvertes en plein air et sous la roche pour tous les voyageurs qui prendront le temps de découvrir ce trésor de la nature..

Hué

Hué, ancienne capitale de 1802 à 1945 lors du siège des empereurs de la dynastie Nguyễn est situé au nord du centre du Vietnam en bordure de la rivière des parfums et à un peu plus de 10 Km de la côte

L’une de ses attractions principales est la visite de sa grande citadelle datant du XIXe siècle qui contient plusieurs monuments inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993. On y observe avec attention la cité impériale, avec des palais et des sanctuaires, la Cité pourpre interdite, ancienne résidence de l’empereur, ainsi qu’une réplique du théâtre royal.

A quelques kms de la citadelle, surplombant la rivière, on trouve  la Pagode de la dame celeste, symbole majeur de la ville avec sa tour Octogonale de 21 mètre faisant d’elle la plus haute pagode du Vietnam.

Enfin, ne passez pas par Hué sans vous remplir l’estomac comme il se doit. Difficile de choisir entre entre l’art culinaire de la cour royale de Hue considéré comme l’apogée de la gastronomie vietnamienne et la cuisine de rue qui laisse apparaitre des nuances d’autres régions avec plus de piments et épices.

Da Nang – Ba Na Hills

Da Nang, ancienne capitale du royaume hindouiste de Champā est la 4 ème ville du pays avec près de 1,5 millions d’habitants. Colonisée par les français puis les américains, la ville qui était alors une simple province à connu depuis près de 20 ans un boom économique. Reflet de ce changement, les nombreuses constructions entreprises au cours de ces dernières décennies dans la ville avec notamment le Pont du Dragon et les grattes ciels.

Ne manquez pas le musée de la sculpture Cham qui réunit une collection des plus belles oeuvres de cette culture dans le monde.  Visitez le complexe de sanctuaires bouddhistes des montagnes de marbre. Puis détendez vous sur le sable sur les plages de Mỹ Khê ,  Non Nuoc ou près de la peninsule de Son trà.

Prolongez votre séjour en montagne non loin de là. Situé à 30 km à l’Ouest de Danang, Le village de Bà Nà Hills est l’une des attractions favorites des touristes de la région. Ce complexes destiné aux vacanciers créé en 1919 et construit sur les instructions du gouverneur général d’Indochine s’inspire grandement des inspirations architecturales françaises de l’époque. il est facile de s’imaginer dans les Alpes lors des ballades dans les ruelles pavées du village.

Situé à 1.487 m d’altitude, Bà Nà Hills  dispose d’un climat tempéré qui convient parfaitement à sa forêt vierge ainsi qu’à une flore et une faune constituées de quelque 544 espèces de végétaux (dont six espèces rares) et 256 vertébrés figurant dans le Livre Rouge du Vietnam. En 1940, on comptait dors et déjà pas moins de 200 villas ainsi que l’hôtel Morin en activité depuis 1919.

Hoi an – Sanctuaire de Mỹ Sơn

Hoi An regorge d’activités malgré son apparence de ville prospère et calme de la côte vietnamienne.

Inscrite au patrimoine de l’UNESCO en décembre 1999, la vieille ville est un reflet de l’inspiration de cultures indigènes mais également chinoises, japonaises puis plus récemment européennes. On y observe plus de 1100 bâtiments dont la fabrication est à ossature bois. Parmi ces bâtisses, on compte bon nombre de monuments architecturaux, commerces, habitations, pagodes mais également le marché à ciel ouvert et le quai pour le ferry.

Aujourd’hui, la ville est réputée par les touristes en quête de bonnes affaires pour ses nombreux marchands de vêtements, accessoires et chaussures sur mesure. Elle est un vestige extrêmement bien préservé de port d’Extrême-Orient.

Le sanctuaire de My Son s’est développé en continu du 4e au 13e siècle. Il est l’expression de l’inspiration de la culture hindouiste Cham dans cette region d’Asie.

My Son est situé dans un cirque élevé, entouré d’une chaîne de montagnes formant le bassin-versant du fleuve sacré de Thu Bon. On y observe les ruines d’une série de tours-sanctuaires dans ce qui fut, pendant des siècles le site  de la capitale religieuse et politique du royaume de Champa.

Nha Trang

Nha Trang est une destination attrayante pour les familles et groupes d’amis qui souhaitent profiter d’un moment de détente au cours de leur séjour au Vietnam.

Au programme pour les premier jour, farniente sur les plages de la ville ou pour ceux qui chercheront un peu plus de tranquillité sur l’une des nombreuses plages non loin au Nord jusqu’à la plage de Doc Let Beach.  Puis pour se dégourdir les jambes, rien de mieux que d’aller apprécier le temple Cham de Po Nagar, merveille architecturale fondée en l’an 781 sur le mont Cù Lao, au bord de la rivière de Nha Trang.

Divertissez vous un moment en famille en prenant le téléphérique sur 3km au dessus de la mer afin de vous rendre à Vinpearl Land, le parc d’attraction de Nha Trang situé dans un cadre idyllique. Vous pourrez profiter des attractions terrestres et aquatiques mais aussi des jardins, d’un parcours de golf, d’espaces prévus pour les animaux et de spectacles d’animaux aquatiques. Après toutes ces activités, vous aurez bien besoin de vous relaxer dans l’un des centres de Spa et massages du complexe.

Enfin si vous n’êtes pas rassasié, vous pouvez encore vous adonner à la plongée sous marine, vous promener dans les marchés de la ville ou encore vous arrêter au près de la Long Son Pagoda pour méditer un instant.

Parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng

Le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng a été créé fin 2001 et fut classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2003. Il est limitrophe de la Réserve naturelle de Hin Namno au Laos et s’étend sur une superficie de 123 326 héctares

Considérée comme la plus ancienne grande région karstique d’Asie évoluant depuis environ 400 millions d’année, la reserve naturelle de Phong Nha-ké Bang comporte 104 km de grottes et de rivières souterraines. Parmi cet immense réseau, la grotte Hang Sơn Đông, plus vaste galerie souterraine au monde.

Elle loge également l’une des plus belle rivière souterraine de l’Asie du Sud-Est et abrite une grande diversité des écosystèmes. Une faune particulièrement conservée avec d’après les rapports de l’UNESCO, plus de 800 espèces de vertébrés recensées, dont 154 mammifères, 117 reptiles, 58 amphibiens, 314 oiseaux et 170 poissons.

Il est clair que dans sa couverture forestière intacte, le bien possède un taux de biodiversité impressionnant. De quoi promettre de belles découvertes en plein air et sous la roche pour tous les voyageurs qui prendront le temps de découvrir ce trésor de la nature..

Hué

Hué, ancienne capitale de 1802 à 1945 lors du siège des empereurs de la dynastie Nguyễn est situé au nord du centre du Vietnam en bordure de la rivière des parfums et à un peu plus de 10 Km de la côte

L’une de ses attractions principales est la visite de sa grande citadelle datant du XIXe siècle qui contient plusieurs monuments inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993. On y observe avec attention la cité impériale, avec des palais et des sanctuaires, la Cité pourpre interdite, ancienne résidence de l’empereur, ainsi qu’une réplique du théâtre royal.

A quelques kms de la citadelle, surplombant la rivière, on trouve la Pagode de la dame celeste, symbole majeur de la ville avec sa tour Octogonale de 21 mètre faisant d’elle la plus haute pagode du Vietnam.

Enfin, ne passez pas par Hué sans vous remplir l’estomac comme il se doit. Difficile de choisir entre entre l’art culinaire de la cour royale de Hue considéré comme l’apogée de la gastronomie vietnamienne et la cuisine de rue qui laisse apparaitre des nuances d’autres régions avec plus de piments et épices.

Da Nang – Ba Na Hills

Da Nang, ancienne capitale du royaume hindouiste de Champā est la 4 ème ville du pays avec près de 1,5 millions d’habitants. Colonisée par les français puis les américains, la ville qui était alors une simple province à connu depuis près de 20 ans un boom économique. Reflet de ce changement, les nombreuses constructions entreprises au cours de ces dernières décennies dans la ville avec notamment le Pont du Dragon et les grattes ciels.

Ne manquez pas le musée de la sculpture Cham qui réunit une collection des plus belles oeuvres de cette culture dans le monde.  Visitez le complexe de sanctuaires bouddhistes des montagnes de marbre. Puis détendez vous sur le sable sur les plages de Mỹ Khê ,  Non Nuoc ou près de la peninsule de Son trà.

Prolongez votre séjour en montagne non loin de là. Situé à 30 km à l’Ouest de Danang, Le village de Bà Nà Hills est l’une des attractions favorites des touristes de la région. Ce complexes destiné aux vacanciers créé en 1919 et construit sur les instructions du gouverneur général d’Indochine s’inspire grandement des inspirations architecturales françaises de l’époque. il est facile de s’imaginer dans les Alpes lors des ballades dans les ruelles pavées du village.

Situé à 1.487 m d’altitude, Bà Nà Hills  dispose d’un climat tempéré qui convient parfaitement à sa forêt vierge ainsi qu’à une flore et une faune constituées de quelque 544 espèces de végétaux (dont six espèces rares) et 256 vertébrés figurant dans le Livre Rouge du Vietnam. En 1940, on comptait dors et déjà pas moins de 200 villas ainsi que l’hôtel Morin en activité depuis 1919.

Hoi an – Sanctuaire de Mỹ Sơn

Hoi An regorge d’activités  malgré son apparence de ville prospère et calme de la côte vietnamienne.

Inscrite au patrimoine de l’UNESCO en décembre 1999, la vieille ville est un reflet de l’inspiration de cultures indigènes mais également chinoises, japonaises puis plus récemment européennes. On y observe plus de 1100 bâtiments dont la fabrication est à ossature bois. Parmi ces bâtisses, on compte bon nombre de monuments architecturaux, commerces, habitations, pagodes mais également le marché à ciel ouvert et le quai pour le ferry.

Aujourd’hui, la ville est réputée par les touristes en quête de bonnes affaires pour ses nombreux marchands de vêtements, accessoires et chaussures sur mesure. Elle est un vestige extrêmement bien préservé de port d’Extrême-Orient.

Le sanctuaire de My Son s’est développé en continu du 4e au 13e siècle. Il est l’expression de l’inspiration de la culture hindouiste Cham dans cette region d’Asie.

My Son est situé dans un cirque élevé, entouré d’une chaîne de montagnes formant le bassin-versant du fleuve sacré de Thu Bon. On y observe les ruines d’une série de tours-sanctuaires dans ce qui fut, pendant des siècles le site  de la capitale religieuse et politique du royaume de Champa.

Nha Trang

Nha Trang est une destination attrayante pour les familles et groupes d’amis qui souhaitent profiter d’un moment de détente au cours de leur séjour au Vietnam.

Au programme pour les premier jour, farniente sur les plages de la ville ou pour ceux qui chercheront un peu plus de tranquillité sur l’une des nombreuses plages non loin au Nord jusqu’à la plage de Doc Let Beach.  Puis pour se dégourdir les jambes, rien de mieux que d’aller apprécier le temple Cham de Po Nagar, merveille architecturale fondée en l’an 781 sur le mont Cù Lao, au bord de la rivière de Nha Trang.

Divertissez vous un moment en famille en prenant le téléphérique sur 3km au dessus de la mer afin de vous rendre à Vinpearl Land, le parc d’attraction de Nha Trang situé dans un cadre idyllique. Vous pourrez profiter des attractions terrestres et aquatiques mais aussi des jardins, d’un parcours de golf, d’espaces prévus pour les animaux et de spectacles d’animaux aquatiques. Après toutes ces activités, vous aurez bien besoin de vous relaxer dans l’un des centres de Spa et massages du complexe.

Enfin si vous n’êtes pas rassasié, vous pouvez encore vous adonner à la plongée sous marine, vous promener dans les marchés de la ville ou encore vous arrêter au près de la Long Son Pagoda pour méditer un instant.

Đà Lạt

Ville de montagne dans le sud du Vietnam, Dà Lat attire de nombreux touristes venues apprécier le charme de ses paysages, la douceur de son climat, et l’architecture de ses bâtiments et villas  inspirée du colonialisme  français. 

Dà Lat est surnommée « la ville de l’éternel printemps » car la température hivernale ne descend jamais au-dessous de 10ºC, et en été, n’excède pas les 25ºC, un climat parfaitement propice pour l’arboriculture et l’horticulture, ce qui lui vaut également l’appellation de « ville aux milliers de fleurs ».

Dans Dà Lat, de nombreuses activités s’offrent à vous. Vous pourrez visiter les pagodes de Truc Lam et de Linh Phuoc, la cathédrale de Dalat, le musée de Lâm Đồng ou encore l’étrange maison dénommée « Maison Folle » inspirée dont l’architecture fut pensé par Đặng Việt Nga et qui n’est pas sans rappeler les inspirations du catalan Antoni Gaudi.

Autour de Dà Lat, vous pourrez observer de nombreuses chutes d’eaux : les plus connues étant Elephant Waterfall et Datania Waterfall ou bien vous prélasser au bord de l’eau après une promenade à pied autour du Lac Tuyen Lam. Vous aurez également la possibilité de visiter l’une des nombreuses plantations de café installé dans les montagnes environnantes et ainsi découvrir le fabuleux café de la région et rencontrer les ethnies qui demeurent dans ces villages à l’écart de la ville de Dà Lat. 

La Vallée de l’Amour attire chaque année de nombreux couples Vietnamiens venus ici célébrer leur lune de miel et profiter des jardins fleuris de la vallée pour prendre quelques photos de leur voyage de noces.

Au bord du lac Xuân Huong, les regards se fixent sur la floraison spectaculaire des centaines de pêchers de la vallée des fleurs de Muoi Loi. Ici, des centaines d’espèces d’arbres fruitiers de différentes régions fleurissent chaque année. Prunes, pamplemousses verts à chair rose, nectarines, avocats Hass d’Australie, sapotilles du Mexique, mandarines, oranges, citrons et caramboles sans graines, des figuiers glomérules ou des rosiers d’Amérique et du Japon.. ; une composition paysagiste créée de main d’orfèvre qui vient parsemer le paysage de couleurs afin d’égayer vos ballades.

 

Ho Chi Minh City / Sài Gòn

Hô-Chi-Minh-City est la ville la plus peuplée du Vietnam, elle compte fin 2017  plus de 8,6 millions d’habitants. C’est aussi le premier centre industriel et économique du Viêtnam.

Profitez de votre première journée pour visiter le patrimoine architecturale français de Hô-Chi-Minh. Ici de nombreux bâtiments coloniaux sont présents. Parmi eux, la Poste Centrale de Saigon, la Cathédrale Notre Dame de Saigon, l’Opera, l’Hotel de ville ou encore les marchés de Ben Thranh où vous pourrez profiter de la cuisine locale en plus d’y trouver tenues et artisanats traditionnels en guise de souvenir.

Vous pourrez poursuivre vos visites en vous rendant dans l’une des nombreuses pagodes d’Hô-Chi-Minh. Les plus téméraires pourront découvrir tout à l’Ouest de la province le Temple de Buu Long face à la rivière Dong Nai. Une agréable surprise que de pouvoir se promener par la suite dans les magnifiques jardins aménagés autour de ce temple dont l’architecture rappelle les temples aperçus lors de nos voyage en Thaïlande ou au Myanmar.

Pour les amoureux d’histoire et de musées, sachez que vous ne serez pas en reste ; vestige de la guerre, Musée dHo-Chi-Minh, musée Fito qui présente les arts des médecines traditionnelles d’Asie ou encore le musée couleur d’Asie by Réhahn qui vous fera voyager dans des photos de portraits des groupes ethniques d’Asie prises par l’un des plus grands photographes contemporains.

Enfin, détendez vous dans un bar ou restaurant Rooftop en dégustant un plat local ou en  sirotant un cocktail en appréciant un horizon de lumières et animations parvenant de la foule qui s’anime ici de jour comme de nuit.

Mũi Né

Mui Né, station balnéaire aux multiples attraits attire de nombreux touristes en quête d’air pur et de belles plages dorées. Ils viennent ici admirer la beauté des couchers de soleil sur les dunes de sable désertes du Vietnam et se balader à moto ou en jeep sur la côte de la Mer de Chine.

Ici, les fans de sports nautiques seront mis à l’épreuve. Sur les nombreuses plages plus ou moins sauvage ou touristique en fonction de la distance à laquelle vous vous trouverez autour de Mui Né, de nombreuses activités sont proposées; windsurf, kitesurf, kayak, excursions à bateau, de quoi profiter du soleil tout en divertissant vos journées en famille et entre amis.

A 10 km au nord de Mui Né, vous apprécierez la la ville portuaire de Phan Thiet connue pour les dunes de sable orange qui l’entourent. Parmi elles, les célèbres Fairy Stream autrement connue sous le nom de source des fées qui attire de plus en plus de visiteurs curieux de voir les étonnantes couleurs de ce desert.

Le port de la ville permet de se ressourcer dans l’un des nombreux restaurants de fruits de mer en observant les bateaux eux aussi très colorée qui viennent égayer sur l’horizon les journées des nombreux pêcheurs qui vivent sur la côte.

La montagne sacrée de Tacu offre une vue imprenable sur Mui Né et sur la côte. On y vient pour contempler l’imposant bouddha couché après une bonne promenade pour atteindre le sommet. 

Au cap de Kê Gà, vous profiterez du splendide panorama sur les récifs et sur son phare en activité depuis près de 120 ans. C’est le plus vieux mais aussi le plus haut phare d’Asie du Sud Est, il est visible à près de 40 Km à la ronde. Il offre du haut de ses 184 marches une vue à 360° remarquable sur la plage, les récifs et sur les frangipaniers qui viennent colorer cet horizon pittoresque.

Phú Quốc & Côn Đảo

Phú Quốc est connue pour ses plages de sables blanc où l’on vient se reposer après un long voyage du Nord au Sud. Sur l’île, de nombreuses plages sont disponibles, privées pour certaines dans des resorts pour ceux qui cherchent un peu plus de confort ou bien sauvage et naturelle pour ceux qui cherchent un peu plus de tranquillité comme la plage de Bai Sau, la plage Bai Khem ou celle de May Rut.

Initiez vos papilles aux poivres et épices locales qui agrémentent les nombreuses spécialités vietnamiennes servies dans les restaurants de l’île. De nombreuses excursions  proposent de visiter les cultures de poivres curry, thé ou encore les productions de miel et de bière brassée localement.

L’archipel de Côn Đảo abrite bien des coins se rapprochant de ce qu’on pourrait appeler  » Un paradis sur terre ». On y vient pour se détendre sur ses plages tel que Yen Phi, Bay Canh, Hang Duong, Dam Trau en contemplant la nature environnante sauvegardée par cette reserve naturelle qui s’étend sur une surface de 40 000 ha comprenant terres et mer.

Que demander de plus que d’assister à l’éclosion des oeufs de tortues de mars à juin dans la  de l’île de Bai Canh et  de les voir pour la première fois atteindre les eaux et rivages de ce fabuleux parc naturel.

Pour les amateurs de plongée, l’archipel offre la possibilité d’observer de nombreuses espèces de coraux et des mangroves parfaitement préservée. Ceux qui chercheront plus de détente profiteront du soleil au cours d’une partie de pêche dans l’une des nombreuses excursions proposées sur les îles de Côn Đảo.

Delta du Mékong

Le Delta du Mékong est la zone du Vietnam où terres et eaux sont les  plus productives.

C’est ici qu’est semé près de la moitié du riz au Vietnam avec trois récoltes par an, Grâce à cette formidable production, le Vietnam est parmi les trois premiers exportateurs de riz au monde. Les techniques traditionnelles ont été conservées et la récolte du riz se fait aujourd’hui encore essentiellement à la main.

La région de Bac Lieu produit près de 250 000 tonnes de Sel par an. Visitez les champs de la province qui compte près de 2300 héctares destinés aux cultures de sel.

Des centaines de milliers de tonnes de poissons sont pêchés dans le Mékong. Vous vous surprendrez peut être à en pêcher quelques uns pour votre dîner du soir après avoir visité les villages de pêcheurs et les fermes aquacoles de la région.

Cai Mon, surnommé le «royaume des fruits délicieux» se situe au bord du fleuve Tien où une majorité des vergers  du Sud Vietnam sont implantés. Ce jardin fruitier est aussi le plus grand villages de fleurs et de Bonsais du Délta du mékong.

Votre arrivée à Ben Tre sera sans doute mémorable. Dans ce lieu d’extase, on se promène à petit bateau sur les cours d’eaux en s’arrêtant par ci et là visiter les petits villages locaux entre les rizières pour y goûter les délices délivrés par les cocotiers et vergers destinés à la culture de fruits tropicaux. Ici, les locaux sont hospitaliers et plein de générosité, prêts à vous faire découvrir leurs traditions et leur artisanat.

Si le temps joue en votre faveur, profitez en pour visiter le jardin des oiseaux de Vam Ho ; une réserve naturelle d’espèces d’oiseaux et d’animaux rares à 30 km au sud-est de Ben Tre. Enfin si vous avez apprécier les fruits de la région,  L’île de Cồn Phụng  dispose de nombreux jardins fruitiers et l’île de Con Oc est fournit de jardins de cocotiers et vergers de pamplemousses.

Đà Lạt

Ville de montagne dans le sud du Vietnam, Dà Lat attire de nombreux touristes venues apprécier le charme de ses paysages, la douceur de son climat, et l’architecture de ses bâtiments et villas  inspirée du colonialisme  français. 

Dà Lat est surnommée « la ville de l’éternel printemps » car la température hivernale ne descend jamais au-dessous de 10ºC, et en été, n’excède pas les 25ºC, un climat parfaitement propice pour l’arboriculture et l’horticulture, ce qui lui vaut également l’appellation de « ville aux milliers de fleurs ».

Dans Dà Lat, de nombreuses activités s’offrent à vous. Vous pourrez visiter les pagodes de Truc Lam et de Linh Phuoc, la cathédrale de Dalat, le musée de Lâm Đồng ou encore l’étrange maison dénommée « Maison Folle » inspirée dont l’architecture fut pensé par Đặng Việt Nga et qui n’est pas sans rappeler les inspirations du catalan Antoni Gaudi.

Autour de Dà Lat, vous pourrez observer de nombreuses chutes d’eaux : les plus connues étant Elephant Waterfall et Datania Waterfall ou bien vous prélasser au bord de l’eau après une promenade à pied autour du Lac Tuyen Lam. Vous aurez également la possibilité de visiter l’une des nombreuses plantations de café installé dans les montagnes environnantes et ainsi découvrir le fabuleux café de la région et rencontrer les ethnies qui demeurent dans ces villages à l’écart de la ville de Dà Lat. 

La Vallée de l’Amour attire chaque année de nombreux couples Vietnamiens venus ici célébrer leur lune de miel et profiter des jardins fleuris de la vallée pour prendre quelques photos de leur voyage de noces.

Au bord du lac Xuân Huong, les regards se fixent sur la floraison spectaculaire des centaines de pêchers de la vallée des fleurs de Muoi Loi. Ici, des centaines d’espèces d’arbres fruitiers de différentes régions fleurissent chaque année. Prunes, pamplemousses verts à chair rose, nectarines, avocats Hass d’Australie, sapotilles du Mexique, mandarines, oranges, citrons et caramboles sans graines, des figuiers glomérules ou des rosiers d’Amérique et du Japon.. ; une composition paysagiste créée de main d’orfèvre qui vient parsemer le paysage de couleurs afin d’égayer vos ballades.

Ho Chi Minh City / Sài Gòn

Hô-Chi-Minh-City est la ville la plus peuplée du Vietnam, elle compte fin 2017  plus de 8,6 millions d’habitants. C’est aussi le premier centre industriel et économique du Viêtnam.

Profitez de votre première journée pour visiter le patrimoine architecturale français de Hô-Chi-Minh. Ici de nombreux bâtiments coloniaux sont présents. Parmi eux, la Poste Centrale de Saigon, la Cathédrale Notre Dame de Saigon, l’Opera, l’Hotel de ville ou encore les marchés de Ben Thranh où vous pourrez profiter de la cuisine locale en plus d’y trouver tenues et artisanats traditionnels en guise de souvenir.

Vous pourrez poursuivre vos visites en vous rendant dans l’une des nombreuses pagodes d’Hô-Chi-Minh. Les plus téméraires pourront découvrir tout à l’Ouest de la province le Temple de Buu Long face à la rivière Dong Nai. Une agréable surprise que de pouvoir se promener par la suite dans les magnifiques jardins aménagés autour de ce temple dont l’architecture rappelle les temples aperçus lors de nos voyage en Thaïlande ou au Myanmar.

Pour les amoureux d’histoire et de musées, sachez que vous ne serez pas en reste ; vestige de la guerre, Musée dHo-Chi-Minh, musée Fito qui présente les arts des médecines traditionnelles d’Asie ou encore le musée couleur d’Asie by Réhahn qui vous fera voyager dans des photos de portraits des groupes ethniques d’Asie prises par l’un des plus grands photographes contemporains.

Enfin, détendez vous dans un bar ou restaurant Rooftop en dégustant un plat local ou en  sirotant un cocktail en appréciant un horizon de lumières et animations parvenant de la foule qui s’anime ici de jour comme de nuit.

Mũi Né

Mui Né, station balnéaire aux multiples attraits attire de nombreux touristes en quête d’air pur et de belles plages dorées. Ils viennent ici admirer la beauté des couchers de soleil sur les dunes de sable désertes du Vietnam et se balader à moto ou en jeep sur la côte de la Mer de Chine.

Ici, les fans de sports nautiques seront mis à l’épreuve. Sur les nombreuses plages plus ou moins sauvage ou touristique en fonction de la distance à laquelle vous vous trouverez autour de Mui Né, de nombreuses activités sont proposées; windsurf, kitesurf, kayak, excursions à bateau, de quoi profiter du soleil tout en divertissant vos journées en famille et entre amis.

A 10 km au nord de Mui Né, vous apprécierez la la ville portuaire de Phan Thiet connue pour les dunes de sable orange qui l’entourent. Parmi elles, les célèbres Fairy Stream autrement connue sous le nom de source des fées qui attire de plus en plus de visiteurs curieux de voir les étonnantes couleurs de ce desert.

Le port de la ville permet de se ressourcer dans l’un des nombreux restaurants de fruits de mer en observant les bateaux eux aussi très colorée qui viennent égayer sur l’horizon les journées des nombreux pêcheurs qui vivent sur la côte.

La montagne sacrée de Tacu offre une vue imprenable sur Mui Né et sur la côte. On y vient pour contempler l’imposant bouddha couché après une bonne promenade pour atteindre le sommet. 

Au cap de Kê Gà, vous profiterez du splendide panorama sur les récifs et sur son phare en activité depuis près de 120 ans. C’est le plus vieux mais aussi le plus haut phare d’Asie du Sud Est, il est visible à près de 40 Km à la ronde. Il offre du haut de ses 184 marches une vue à 360° remarquable sur la plage, les récifs et sur les frangipaniers qui viennent colorer cet horizon pittoresque. 

Phú Quốc & Côn Đảo

Phú Quốc est connue pour ses plages de sables blanc où l’on vient se reposer après un long voyage du Nord au Sud. Sur l’île, de nombreuses plages sont disponibles, privées pour certaines dans des resorts pour ceux qui cherchent un peu plus de confort ou bien sauvage et naturelle pour ceux qui cherchent un peu plus de tranquillité comme la plage de Bai Sau, la plage Bai Khem ou celle de May Rut.

Initiez vos papilles aux poivres et épices locales qui agrémentent les nombreuses spécialités vietnamiennes servies dans les restaurants de l’île. De nombreuses excursions  proposent de visiter les cultures de poivres curry, thé ou encore les productions de miel et de bière brassée localement.

L’archipel de Côn Đảo abrite bien des coins se rapprochant de ce qu’on pourrait appeler  » Un paradis sur terre ». On y vient pour se détendre sur ses plages tel que Yen Phi, Bay Canh, Hang Duong, Dam Trau en contemplant la nature environnante sauvegardée par cette reserve naturelle qui s’étend sur une surface de 40 000 ha comprenant terres et mer.

Que demander de plus que d’assister à l’éclosion des oeufs de tortues de mars à juin dans la  de l’île de Bai Canh et  de les voir pour la première fois atteindre les eaux et rivages de ce fabuleux parc naturel.

Pour les amateurs de plongée, l’archipel offre la possibilité d’observer de nombreuses espèces de coraux et des mangroves parfaitement préservée. Ceux qui chercheront plus de détente profiteront du soleil au cours d’une partie de pêche dans l’une des nombreuses excursions proposées sur les îles de Côn Đảo.

Delta du Mékong

Le Delta du Mékong est la zone du Vietnam où terres et eaux sont les  plus productives.

C’est ici qu’est semé près de la moitié du riz au Vietnam avec trois récoltes par an, Grâce à cette formidable production, le Vietnam est parmi les trois premiers exportateurs de riz au monde. Les techniques traditionnelles ont été conservées et la récolte du riz se fait aujourd’hui encore essentiellement à la main.

La région de Bac Lieu produit près de 250 000 tonnes de Sel par an. Visitez les champs de la province qui compte près de 2300 héctares destinés aux cultures de sel.

Des centaines de milliers de tonnes de poissons sont pêchés dans le Mékong. Vous vous surprendrez peut être à en pêcher quelques uns pour votre dîner du soir après avoir visité les villages de pêcheurs et les fermes aquacoles de la région.

Cai Mon, surnommé le «royaume des fruits délicieux» se situe au bord du fleuve Tien où une majorité des vergers  du Sud Vietnam sont implantés. Ce jardin fruitier est aussi le plus grand villages de fleurs et de Bonsais du Délta du mékong.

Votre arrivée à Ben Tre sera sans doute mémorable. Dans ce lieu d’extase, on se promène à petit bateau sur les cours d’eaux en s’arrêtant par ci et là visiter les petits villages locaux entre les rizières pour y goûter les délices délivrés par les cocotiers et vergers destinés à la culture de fruits tropicaux. Ici, les locaux sont hospitaliers et plein de générosité, prêts à vous faire découvrir leurs traditions et leur artisanat.

Si le temps joue en votre faveur, profitez en pour visiter le jardin des oiseaux de Vam Ho ; une réserve naturelle d’espèces d’oiseaux et d’animaux rares à 30 km au sud-est de Ben Tre. Enfin si vous avez apprécier les fruits de la région,  L’île de Cồn Phụng  dispose de nombreux jardins fruitiers et l’île de Con Oc est fournit de jardins de cocotiers et vergers de pamplemousses.